S'évader en 3D "sur les bancs"

Fiction
S'évader en 3D "sur les bancs"

L'idée de départ de Sur les bancs est simple : dans un parc, on s'asseoit sur un banc, on télécharge une fiction sonore et on écoute. Les personnages du récit sont là dans ce parc, sur ce banc ou alentour.

La fiction ici en écoute (en binaural et en 5.1) est la première de la série. Elle a été écrite par Tarik Noui et s'intitule "Hamster". Interprètes : Judith Henry et Claire Daumas.

Mettre les personnages et l'auditeur dans le même espace et créer ainsi une réalité augmentée sonore : le son binaural permet cette expérience. Et l'époque s'y prête : beaucoup d'auditeurs potentiels ont dans leur poche les outils ad hoc, à savoir... un smartphone et un casque, ou des oreillettes ! Tout est réuni donc pour créer une nouvelle forme de fictions audio et une nouvelle relation avec elles.

La série Sur les Bancs, développée par Gédéon programmes et France Culture, permet également à des romanciers contemporains de frotter leur écriture à ce nouvel espace : Martin Page, Nina Léger, Lewis Trondheim, Tarik Noui, Judith Mayer, Kevin Orr, Laure Limongi, Hélène Frappat, Sébastien Beitbeder, Hervé Le Tellier et Fanny Chiarello se sont prêtés au jeu.

MODE D'EMPLOI

Téléchargez l'application à partir du 4 octobre 2015 sur l'Appstore ou Google Play store. Asseyez-vous sur un des bancs indiqués (aux Buttes-Chaumont, au parc Monceau, au parc Montsouris ou au Luxembourg), téléphone en main, avec votre casque ou vos oreillettes. Déclenchez la lecture. Une voix à gauche, une autre à droite, vous voilà physiquement au milieu d’un dialogue entre deux personnages, assis sur le même banc que vous. A chaque banc, une histoire. À chaque fois, une fiction vivante, drôle ou émouvante.

Vous pouvez également découvrir neuf autres épisodes de la série Sur les bancs, sans mettre le nez dehors, sur France Culture dans La Vie moderne de 11h50 à 12h, du 5 au 16 octobre 2015.

 

A écouter aussi

Plongée dans le monde 100% sonore des joueurs de cécifoot
52 min 56

Footeux sans les yeux

Leurs repères, ce sont le ballon à grelots, l'acoustique du terrain, le bruit des crampons et les "voy, voy"* de leurs équipiers ou adversaires qui doivent sans cesse "se signaler". Les joueurs de cécifoot doivent convoquer tous leurs sens pour marquer un but : le toucher, l'odorat, la sensation des masses et surtout, évidemment, l'audition.

...