Le Jardin des Délices à 360

Musique
Le Jardin des Délices à 360
Musique
Équipe de réalisation
12 min

Cette œuvre est une double invitation au voyage au coeur du triptyque Le Jardin des Délices de Jérôme Bosch.  La subjectivité très aérienne de l'artiste sonore Vincent Munsch, littéralement immergé dans le tableau, flâne d'un panneau à l'autre en évitant le parcours communément admis, où le châtiment de l'enfer vient trop systématiquement clôre la déambulation : ici l'enfer est au centre et la séquence finale annonce le jaillissement vers la liberté.

Cette lecture sonore du triptyque de Bosch se conjugue avec le ressenti plus aquatique de la réalisatrice Eve Ramboz inexorablement happée par l'imaginaire et les symboles boschiens - couronne d'épine, chardonneret et grand corps liquide : la souffrance du Christ et l'annonce énigmatique du nouvel être renaissant. 

Deux lectures pour un message commun : le renversement du monde.

Cette œuvre est le résultat final du Grand Prix de création sonore en multicanal remporté par Vincent Munsch lors du concours nouvoson 2013, qui lui a permis de bénéficier d'une commande de Radio France Nouveaux médias. A l'œuvre sonore proposée, Radio France a souhaité associer la réalisatrice Eve Ramboz et la société de production CALM pour l'animation visuelle.

A écouter aussi

Plongée dans le monde 100% sonore des joueurs de cécifoot
52 min 56

Footeux sans les yeux

Leurs repères, ce sont le ballon à grelots, l'acoustique du terrain, le bruit des crampons et les "voy, voy"* de leurs équipiers ou adversaires qui doivent sans cesse "se signaler". Les joueurs de cécifoot doivent convoquer tous leurs sens pour marquer un but : le toucher, l'odorat, la sensation des masses et surtout, évidemment, l'audition.

...